LGPDM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 1 juillet 2006

DADVSI adopté, je suis déçu

Je viens de terminer la lecture de la retranscription de la séance de cette après midi à l'assemblée nationnale. Je suis très déçu, beaucoup de problèmes de fond ne sont pas solutionnés et l'UMP se console péniblement avec quelques moitiés d'avancés en oubliant les reculs importants, en particulier pour les logiciels libres. Je suis aussi très déçu par l'absence de Laurent Wauquiez (UMP) et Richard Cazenave (UMP) (et des autres députés UMP qui étaient contre ce projet de loi, louche ...) ils ont démontrés qu'il avaient compris le fond du problème et leurs discours étaient éclairés.

Déçu par l'absence de débats, pollué constament par les enfantillages de l'UMP du ministre et du rapporteur, l'urgence, les influences trop présente des lobby sur les députés, ... (consultez mes autres billets sur le sujet pour plus d'information)

Déçu aussi par le vote à main levé plutôt qu'un scrutin publique.

Je vais faire un petit résumé, incomplet, de DADVSI :

  • légalisation des MTP(systèmes de protection) incompatibles avec les logiciels libres : Il faudra utiliser le lecteur (logiciel sur l'ordinateur ou lecteur indépendant) validé par le producteur ou l'artiste, interdiction de passer les pub sur un CD, interdiction de lire un DVD sur Linux, fin de la concurrence sur le multimédia en informatique !!
  • limitation des copies privées avec un droit a la copie privée qui peut être de 0 copies
  • criminalisation des logiciels "manifestements destinés à" l'échange illegal de contenu soumis au droit d'auteur : cela crée un gros flou juridique pour des logiciels comme Linux, Mozilla (Thunderbird en particulier, pour l'échange des mails), emule, bittorent, ...
  • le dernier point remet en cause la neutralité de la technique
  • 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende pour : conception, mise à disposition ou incitation à l'utilisation d'un logiciel de P2P. Comme je parle souvent de Python ici, j'ose citer TinyP2P, un logiciel de P2P en 15 lignes de code. A admirer mais surtout à ne pas utiliser !! (je peux gagner de l'argent pour incitation à la non-utilisation ?)
  • amende de 38 euros pour téléchargement et 150 euros pour mise à disposition. Aucune information sur les conditions d'application (voir plus bas).
  • filtrage généralisé d'internet obligatoire pour les FAI et fournisseurs de contenu (article 14 A). J'ai encore du mal a comprendre les implications de cet article. Je ferai un point si j'ai plus d'informations.
  • Une "autorité administrative" pourra interdire la publication d'un logiciel libre (si il lit un contenu protégé, comme le cas du DVD sous Linux, par exemple)
  • Graver les musiques iTunes sur CD puis ripper le CD pour avoir des mp3 : 3750 euros d'amende. Dire comment le faire : six mois d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende. Merde, trop tard, c'est fait.
  • création d'une plateforme de diffusion des artistes qui ne sont pas sur les sites payants (enfin un point positif !).
  • ...

J'en oublie certainement mais il est tard...

La prochaine étape : le conseil constitutionnel

Eucd titre : DADVSI : l'UMP vote la pire loi sur le droit d'auteur en Europe

Voir aussi le mini billet de Maxime sur le sujet. j'espère pouvoir bientôt lire le billet caustique qu'il avait promis après l'adoption de DADVSI :p

Voici quelques extraits de la retranscription, à prendre avec des pincettes, c'est hors contexte.

Comme le dit Mme Martine Billard (Verts),

(...)L’examen de ce projet restera dans les annales des dénis des droits du Parlement.(...)

(...)rien dans ce texte ne garantit la rémunération des auteurs.


M. Frédéric Dutoit (PCF)

Ce projet de loi est déjà obsolète.


M. François Bayrou (UDF)

L’interopérabilité devrait être de droit !

Le groupe UDF votera contre ce texte, car, outre qu’il est inapplicable sur beaucoup de points, il représente une menace pour les logiciels libres et les copies privées et va à l’encontre du pacte de confiance qui fonde le monde internet


M. Jean Dionis du Séjour (UDF)

Nous le réaffirmons : ce texte aurait été meilleur s’il y avait eu une deuxième lecture.


Mme Claude Greff (UMP) s'est montrée particulièrement vide dans ses interventions (intégralité de ses interventions, dans le désordre):

C’est pour ça que vous êtes là !

Ah ça ! Il sait le faire !

Sept mois, est-ce un passage en force ?

N’importe quoi !

Excellent amendement.

Absolument.

Encore !

Elles est rappelée à l'ordre par Mme Martine Billard (Verts):

Intervenez au moins une fois sur le fond, chère collègue !


M. Christian Paul (PS)

Cette loi ne s’appliquera jamais !


M. Christian Paul(PS) - … je veux donner un écho aux voix que vous avez muselées : MM. Yves Bur, Bernard Carayon, Richard Cazenave, Georges Colombier, Dominique Dord, Patrick Labaune, Pierre Lasbordes, Lionnel Luca, Jean-Pierre Nicolas, Bernard Pousset, Jacques Remiller, Alain Suguenot, qui ont adressé une lettre de protestations au président de leur groupe. Et je pourrais sans doute citer d’autres députés encore…

M. le Président – Je rappelle que vous intervenez au nom du groupe socialiste.


M. Patrick Bloche (PS)

(...)quelle infraction constatera-t-on demain, par exemple ? L’acte de téléchargement en soi, ou bien le téléchargement de chaque titre ?(...)


M. le Ministre (RDDV, UMP)

(...)A titre personnel, je pense avoir su allier l’énergie et le sens de l’écoute.

samedi 24 juin 2006

OpenDocument adopté par l'administration Belge

Le format OpenDocument vient d'être adopté dans l'administration Belge (lire le comuniqué de presse). Vous pouvez consulter mon billet précédent sur le sujet pour plus d'informations.

Il faut espérer que la rumeur qui dit que Steve Ballmer (PDG de Microsoft) aurait contacté le Ministre de l'Economie (Thierry Breton) afin de le convaincre que l'OpenDocument est anticoncurrentiel (je me marre !) et ne devrait pas figurer dans le RGI (Référentiel Général d'Interopérabilité) n'est bien qu'une rumeur ...

vendredi 23 juin 2006

DADVSI : L'opposition quitte la commission mixte paritaire

Comme annoncé (mal) par Reuters, la CMP dit avoir trouvé un terrain d'entente. Pourtant, les divergences étaient énormes. La CMP dit avoir rendu le droit a l'interopérabilité, garantie par une :

Autorité de régulation des mesures techniques, qui assurera "une mission générale de veille dans les domaines des mesures techniques de protection et d'identification des oeuvres et des objets protégés" par les droits d'auteur.

J'ose mettre en doute les possibilités d'actions d'une telle entité lorsque je constate le mal que peut avoir la comission européenne à se faire respecter par Microsoft.

Fait remarquable, l'opposition a quitté la réunion. Vu que le rapporteur ose se présenter avc 55 nouveaux amendements, on peut comprendre qu'ils ne souhaitent pas cautionner les singeries démocratiques de l'UMP (qui vas même jusqu'a écarter ses membres ayant un avis opposé de la commission mixte paritaire).

Un arrangement ... entre gens de l'UMP car l'UDF s'est abstenu.

Dépèche AFP

Pour l'instant il me manque une partie des informations pour connaître l'impact finale sur les logiciels libres qui utiliseraient des contenus protégés. Droit de diffuser les sources ou pas ?

Edit : Comme j'ai pu le lire sur le site EUCD, une autorité administrative peut interdire la publication d'un logiciel libre qui accède à des informations protégés. Ça n'est pas vraiment la vision que j'avais de l'interopérabilité.

Par contre, et c'est tout aussi grave, le flou juridique des articles (et ici) 12 et 14 (amendements Vivendi) est toujours présent. Ces amendements remettent en cause la neutralité de la technique. L'interprétation de "manifestement destiné à" menace la légalité des logiciels informatiques classiques (comme votre logiciel d'e-mail qui peut servir a échanger des e-mail mais aussi du contenu protégé par le droit d'auteur).

Voir ici pour plus d'informations : http://www.eucd.info/286.shtml

N'oubliez pas l'amende a 150 euros pour l'envoi de fichiers, FERMEZ EMULE, si ça n'est pas déjà fait :p

Et pour finir, on a toujours un droit a la copie privée qui peut être de 0 copies (définit par l'"Autorité de régulation des mesures techniques"), ça me fait bien rire !

Le PS annonce la préparation d'un recours devant le Conseil constitutionnel (On leur souhaite plus de chanceet un dossier plus solide que pour le CPE).

Le 30 Juin, c'est le vote.

J'ai contacté mon député.

Edit :

EUCD dénonce les agissements dans l'ombre de Nicolas Sarkozy et demandent un potitionnement de l'intéressé sur le projet de loi DADVSI. Ils fournissent aussi un petit bilan (incomplet) sur ce qui a été décidé dans DADVSI.

jeudi 22 juin 2006

Pages Jaunes et Mappy avec les cartes IGN

Les pages jaunes et Mappy proposent les cartes IGN. En parlant de l'IGN, maintenant que Google earth (et Picasa) fonctionnent sur Linux, on peut espérer une version Linux de leur super logiciel ?

J'ai l'impression que la définition est moins bonne que pour google. C'est mes yeux ?

Edit : Non, malheureusement ça n'est pas mes yeux.

Le soit-disant google earth killer a encore du chemin a parcourir. Sur le site geoportail récemment ouvert, on peut consulter les cartes de France à une résolution de 50cm par pixel (d'après ce que j'avais vu ici). J'ai pu voir une comparaison de la tour Eiffel avec le géoportail et avec google map. Si on ajoute à cela, la mauvaise qualité des cartes, la seule qualité qu'il reste au géoportail est de fournir la même résolution sur toute la France.

Thierry Stoehr propose une analyse des formats utilisés par le géoportail.

lundi 19 juin 2006

Lutte contre le spam dans les Commentaires et les Trackback

Comme Maxime, j'ai utilisé les conseils de Ploum pour supprimer les Spams sur ce site. Si votre commentaire ou trackback ne passe pas, un e-mail fera l'affaire.

On trouve de ces trucs dans les logs...

Attention, contenu un peu Geek.

Tentative de "brutforce" sur Grossac : Wordlist.

Pour les curieux, sachez que en plus des attaques quotidiennes sur le port SSH (je songe fortement a n'utiliser que l'authentification par clef), les spams de commentaire et de trackback j'ai eu droit a une attaque de phpmyadmin. Le "pirate" (certainement un robot automatisé) a essayé une longue suite de mots de passes. J'ai récupéré la liste avec cette commande :

grep pma_password /var/log/apache2/access.log |perl -pe 's/.*pma_password=(.*?)\ .*/\1/' >wordlist.txt

Voici le fichier (pas très intéressant) wordlist.txt en question.

ça commence comme ça :

!@#$
!@#$%
!@#$%^
!@#$%^&
!@#$%^&*

...



Visiblement c'est pour un clavier QWERTY !

Bot "psycheclone"

D'autre part, le bot "psycheclone" passe sur mon site depuis quelques jours, certainement un robot de recherche d'adresses email pour le spam mais je n'en suis pas sur... Il n'y a pas beaucoup d'informations sur le sujet.

Nouveaux lecteurs en RSS

Visiblement, depuis quelques jours, j'ai un nouveau lecteur par le biais du feed RSS qui a mal configuré son client ... Actualiser, sur mon site en plus, toutes les 5 ou 10 minutes, ça ne sert à rien !

Un malade du téléchargement

Pour finir, depuis 3 semaines, un abonné de "Deutsche Telekom AG" télécharge mon site le dimanche matin vers 9h ... *Soupir*

Edit :

Légende : Jaune = nombre de visites, Vert = volume de téléchargement.

  • Dimanche 4, 11 et 18 : Pic de download :p
  • Lundi 19 : gros pic dans les visites dû à un lien vers ici depuis GeeksWorld (une BD pour Geek :p).

dimanche 18 juin 2006

OOo : OpenDocument soutenu par des multinationales

OpenDocument, le format de fichier utilisé par OpenOffice.org, StarOffice, KOffice, AbiWord, IBM Workplace, Scribus, Writely, WordPerfect (bientôt), TextMaker, CPS (un portail Web), eZ publish (un portail Web), Knomos (gestion intégrée des flux de travail et des bases de données des cabinet d'avocats), Visioo-Writer (visionneuse ODT), ...

C'est cette initiative du RGI qui est soutenue par Ed Black, le président de la Computer & Communications Industry Association (CCIA). La CCIA compte parmis ses membres : Fujitsu, Kodak, Nortel, Microsoft, Oracle, Redhat, Sabre, Sun Microsystems et Yahoo!.

Edit : Pour un peu plus d'infos, Thierry Stoehr a écrit un billet intitulé La saga ODF.

samedi 17 juin 2006

Bill Gates était au courant ....

Dans cette petite histoire d'un ancien ingénieur Microsoft, vous pourrez lire comment Bill Gates utilise le "bug" de Excel au sujet des dates inférieures au 1 mars 1900 lors de la validation d'une fonctionnalité importante de Excel (L'ajout des macros VBA, en 1992).

"I don't know, you guys," Bill said, "Is anyone really looking into all the details of how to do this? Like, all those date and time functions. Excel has so many date and time functions. Is Basic going to have the same functions? Will they all work the same way?"

"Yes," I said, "except for January and February, 1900."

Edit : Ajout d'une citation du passage que j'ai relevé.

jeudi 15 juin 2006

DADVSI : bientôt la fin avec la commission mixte paritaire.

Puisque je ne parle de rien, je me permet à nouveau de parler de DADVSI.

Alors, depuis la dernière fois, le sénat a débattu, il a modifié (beaucoup) le texte, jusqu'a supprimer l'obligation d'interopérabilité (la possibilité de lire sur ton baladeur Sony une musique que tu as acheté sur le site Apple. En gros, si tu as 2 baladeurs, tu devras acheter ta musique 2 fois. Sans compter le jour ou tu vas Changer de PC. Et le jour ou tu vas casser ton disque dur... J'espère que j'exagère un peu ! )

Comme il y a urgence sur le projet de loi, une deuxième lecture par le parlement n'est pas obligatoire. Le ministre de la culture (Renaud Donnedieu de Vabres) avait promis une deuxième lecture si les textes différaient. Les textes diffèrent, de beaucoup, et le gouvernement est prévenu du danger par PS, vert, PC, UDF et UMP(en partie). Pourtant, les grandes différences dans le texte seront débattues en petit commité (7 sénateurs, 7 députés).

L'ironie, c'est que le droit à l'interopérabilité proposé à l'unanimité par les députés français, a été repris par : Danemark, le Royaume-Uni, la Suède et la Norvège (source).

Si l'on ajoute à tout ce qui s'est passé (la tentative de passage avant noël, la licence globale, le site "lestéléchargements", l'influence sur les députés, ...) que mon nom (ainsi que 165 000 autres), porté par RMS, a été refoulé par les CRS a matignon et a fini dans le caniveau, on a un bel exemple complet de non-écoute. Pas forcément une faute démocratique, même si il y a eu quelques ratés, mais au final, un beau boulet à la jambe platrée de l'informatique en France.

jeudi 8 juin 2006

Pass Navigo : souvenir

C'était il y a 2 ans :

5 euros. C'est la somme que nous parisiens, devront bientôt payer pour que le Pass Navigo, le système de franchissement des portillons du métro sans avoir à y insérer de coupon, dont la généralisation à la carte orange est prévue pour l'été prochain, ne stocke pas les données personnelles ! Le Pass Navigo est en effet une puce électronique qui contient une multitude de données personnelles et qui mémorise l'ensemble des trajets effectués. Payer pour ne pas être fiché, voilà une conception bien particulière du respect de la vie privée par le STIF (syndicat des transports d'Ile de France). Néanmoins la CNIL semble s'être saisie du dossier !

(Vu ici)

On en est où ? (Jai rien trouvé sur le site de la CNIL)

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >