LGPDM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 5 novembre 2005

A en perdre ses repères

Même si le taxi a tout tenté pour que je prenne le train une heure plus tôt, ça n'a pas marché (Je n'avais rien demandé moi, je suppose qu'il faut savoir s'ajouter des difficultés quand on est taxi en province(je veux dire que la circulation est souvent plus simple que en région parisienne)). Une fois en place sur le quai, je me suis installé sagement en attendant que ça vienne. A part une jeune fille qui m'a confié un sac énorme (ainsi que son sac à main, ouvert), rien en vue. C'est alors que j'entends la petite voix d'une dame âgée qui dit :

"Mais non, je crois qu'on est trop loin"

(là je me dis, ça c'est pour moi !). Comme prévu, la fille de la première dame vient me voir et me dit :

"Bonsoir Monsieur, quel repère avez-vous ?" ...

Justement, bonne question, j'en ai plein des repères ! F, J, 5 et les repères de texte entre autre. J'avoue qu'il m'a fallut une petite réflexion pour savoir de quoi elle parlait ! (parce qu'en fait elle parlait du numéro de wagon associé au repère pour positionner le train sur le quai)

mardi 1 novembre 2005

Même à 500 km du premier Métro ...

Samedi, déménagement, (nan pas le mien), après la mise en place de la chambre de la gamine là ou une vieille a terminé sa vie (et qu'on a retrouvé au bout de 2 jours, glauque, au sens propre ?), après avoir marché sur une crotte de chien et monté une échelle (qu'il faut redescendre ...), après l'apéro et les gâteries qui vont avec, j'y ai droit !

"Comment on va de la porte de Versailles à la gare de l'est ? Et il faut combien de temps ?".

Bon, elle n'avait pas le net encore, ça lui aurait permis de trouver sa route.

lundi 24 octobre 2005

Perdu (pour de bon) dans le RER

Cette fois ci, c'est Jeudi soir (21h47) que j'y ai droit, en rentrant de Annecy justement.

Je suis sur le quai du RER A, une femme s'approche (oui, je sais, on à l'impression d'avoir déjà entendu ça quelque part.) et il semble qu'elle ne parle pas français (ni anglais) (ni allemand). Elle me baraguine un truc et j'arrive à discerner le mot Gare du nord en me montrant le quai sur lequel je suis et le quai en face (qui est aussi le rer A mais dans l'autre sens). Afin que ce soit clair pour tout le monde, je vous invite à consulter le plan du rer.

Je ne suis pas un sauvage, loin de là. Je comprend vite qu'elle souhaite que je lui indique sur quel quai aller pour prendre la direction de la Gare du Nord, c'est bien ma veine, le RER A ne passe pas à Gare du nord (quoi vous n'avez pas le plan sous les yeux?).

Après mûre réflexion, j'essaye de lui annoncer que ni le quai ou elle est ni le quai d'en face ne vont la mener à la gare du nord. En levant les yeux au ciel (pour mûrir ma réflexion) je trouve un panneau indiquant le rer D. Je finis donc mon explication en pointant du doigt le panneau indiquant le rer D.

D'habitude ça s'arrête là. ça aurait pu s'arrêter si elle n'avait pas dit : non en me demandant à nouveau si c'est ce quai ou l'autre ...

Le pire c'est que même après plusieurs tentatives d'explications, elle ne voulait pas me croire et elle est partie fachée !

dimanche 23 octobre 2005

Perdu dans le RER, simple et efficace

Départ vers Annecy, il est 16h37 et je suis à la gare du nord, j'attends le RER pour aller à la gare de lyon.

Une femme s'approche de moi et me dit : "Monsieur, celui qui passe par là, il va à Châtelet ?"

Je me contente d'un simple "oui", ça ne sera peut être pas toujours aussi simple !

samedi 15 octobre 2005

perdu dans le RER

Je ne sais pas pour vous mais il m'arrive de plus en plus souvent que les gens me demandent leur chemin. Pas plus tard que hier, une femme viens me voir dans le RER et me dis (retranscription exacte):

Excusez moi monsieur, si je veux aller à houilles, ça me sert ?

là ou d'autres auraient tentés une rime, j'ai répondu simplement "oui".

J'en ai d'autres qui montrent que je suis souvent amené à indiquer le chemin, je me demande si je suis un cas isolé...

vendredi 14 octobre 2005

j'y vais ou j'y vais pas ...

Je me suis toujours dis que je n'ouvrirais jamais un blog ... Trop de boulot de tenir un blog !

Après un long moment d'hésitation, je me suis tout de même dit que j'avais, des fois, des trucs intéressants à raconter, en tout cas des trucs que j'aurais aimé trouver sur le web.

Si je m'en tiens à un billet par mois, c'est beau, pas envie d'en faire plus.

Au niveau de la ligne éditoriale, ce sera très souple, je verrais bien quelques petits morceaux de code et de petites annecdotes...

Allez, bon courage.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12