LGPDM

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 5 juin 2006

Marre du spam

Après des attaques répétées de spammeurs sur les commentaires et les trackback d'une bonne partie du web (dont mon site, pourtant, y'a pas grand monde pour pointer dessus). C'est au tour de del.icio.us de subire les joies du spam.

del.icio.us est un outil de gestion des signets collaboratif.

Chaque lien web est associé a un mot clef. Le spameur associe des tonnes de mots clef a son site, ce qui rend presque obligatoire de tomber sur son site à la première recherche sur del.icio.us.

J'ai découvert ceci suite à une innocente recherche sur python et mapi. ça se passe de commentaires ...

En ce qui me concerne, avant de suivre, comme Maxime, les conseils de Ploum concernant la suppression du spam avec dotclear, je supprime les trackbacks ici.

mercredi 24 mai 2006

Un couple en délire au théatre du Temple, génial !

Il y a environ 2 semaines, je suis allé voir un truc génial au théatre ! (comme quoi, des fois c'est bon, des fois non (je met pas le lien, les habitués savent de quoi je parle)).

Un couple moderne (Jean-Philippe Lallemand et Véronique Delille) présente certaines étapes de leur vie, de la rencontre à l'accouchement ... dans le salon, en passant par quelques mythiques balades à cheval, excellent ! Une suite de situations toutes plus drôles les unes que les autres !

Acteurs très, très dynamiques (c'est presque fatiguant d'ailleurs), des scènes impressionnantes de conneries et des remarques mémorables ! (J'ai particulièrement aprécié l'imitation du cheval et je ne manque pas d'essayer de la reproduire, juste une pâle imitation)

Très bonne pièce de théatre à découvrir absolument, tordant de rire et plein de rebondissements !

Je serais même prêt à aller les voir une seconde fois, pour le plaisir, c'est dire si j'ai apprécié.

(d'ailleurs, je ris en y repensant)

TiTiX, j'ai beaucoup pensé à toi en regardant cette pièce, je ne sais pas pourquoi mais Jean-Philippe Lallemand me fait penser à toi.

Ref : Couple en délire au Théâtre Le Temple.

Visiblement, il n'y a plus de dates de prévues :/

jeudi 11 mai 2006

La mousse citoyenne présente la noix de lavage

J'avais déjà parlé du site de la mousse citoyenne dans un précédent article. Je signale maintenant qu'ils font bonne publicité de la noix de lavage (Pour information, on parle de la noix de lavage indienne, utilisée dans la machine à laver, elle remplace partiellement la lessive). On peut lire dans cet article le témoignage de Bruno et Jean-Charles, deux adeptes des noix.

Les témoignages sont encourageants, je suis vraiment curieux de voir comment ça fonctionne. Si je passe par le Val d'Ajol, je ne manquerai pas d'en prendre un sac ! (et de faire quelques lessives, cela va de soit :p)

Vu que le prochain numéro du journal appelé Le Monde à l'envers doit bientôt sortir, on sent une forte activitée sur le site web. Vous pouvez y lire actuellement :

Note pour Ghislain : Peux tu me communiquer l'adresse officielle du site afin que je puisse faire des liens correctement ?

Adresse officielle : http://moussecitoyenne.free.fr

mardi 9 mai 2006

TV : Emission ADOS (chaîne Gulli) sur le téléchargement

Je parle rapidement de l'émission A.D.O.S de ce soir sur la chaîne Gulli (L'emission est destinée aux parents d'ados).

Un juriste et un sociologue nous expliquent, dans un discours qui pour une fois n'est pas manichéen, les tenants et aboutissants de ce qui concerne le téléchargement (en occultant tout de même tout ce qui concerne le Logiciel Libre. Dans le contexte, c'est normal). Alors que le sociologue nous explique que rien ne prouve que la baisse des ventes de disque est due au téléchargement. Le juriste, lui, précise que tout le P2P n'est pas illégale et qu'il existe des offres concurrentes gratuites, pour les artistes qui l'ont choisi, comme Jamendo.

Entre deux questions, un reportage avec Aziz RIDOUAN, président de l'association des audionautes (association créée en réaction aux poursuites pénales des majors). Aziz explique clairement le point de vue de l'utilisateur : un répertoire gigantesque, un téléchargement et une utilisation du fichier téléchargé simplissime. On ne peut pas dire la même chose de ce que l'on trouve sur les "sites légaux".

Bonne émission à destination des parents d'ados, dont je salue les propos modérés et justes. Le plus difficile maintenant pour les parents, se mettre à la page !

Volo au China club le 4 mai 2006

C'est au China club, petite salle sympathique près de Bastille, places assises si on arrive assez tôt (environ 50 places), une salle plutôt confortable et conviviale. On est venus de bonne heure, histoire d'avoir un endroit où se poser les fesses.

Après un petit moment d'attente (accompagné d'un demi de bière bien mérité), les frères Volovitch (d'ou le nom du groupe : Volo) se montrent sur la scène. Deux guitares, deux micros et deux sièges de bar, juste de quoi nous faire profiter d'un superbe concert en acoustique.

Nous avons eu droit à près de 27 titres (dont 2 en premier rappel et 1 en second rappel), un peu dans dans le style des Wriggles (musique qui commence doucement puis qui prend un peu de vitesse) sur certains titres et d'autres, au contraire, beaucoup plus posés et riches en émotions ! Les deux voix qui se mèlent harmonieusement (Frédo, l'ainé du binôme, est un des chanteurs des Wriggles, son frère Olivier travaille lui aussi, mais pas sur scène, pour les Wriggles).

C'est avec plusieurs titre marrants ( krumpf, j'ai rien branlé de la journée ou plutôt j'ai fais que ça, ...), partisants (le medef (avec un clin d'oeil à Adam Smith, économiste (libérale) ), les infos, ...), de vie (Le métro, Tu me fais marrer Bébé, ...), d'amour (Montréal, Elisa, ...) et de commentaires explicatifs que les frères Volovitch nous ont fait passer une TRES bonne soirée !

Du coup, j'ai acheté l'album (Bien Zarbos) ! Je n'y ai pas retrouvé tous les titres que j'ai pu entendre, dommage...

Vous pouvez entendre quelques titres (Elisa en particulier) sur Radio Néo, bonne écoute !

jeudi 4 mai 2006

J'ai testé pour vous : Les cartes SNCF et RATP sans photographie.

Mode parano on : Je pense que je suis témoin de nouvelles consignes au niveau du contôle des cartes avec photo. Pendant près de 2 ans, j'ai utilisé ma carte orange et ma carte 12-25 sans photo. Par fainéantise, pas envie de coller une photo, pas de belle photo ... enfin bref, tout un tas de "bonnes" raisons.

Il y a un an, ma carte orange passait sans problème les contrôles, quoi de plus normal étant donné que j'ai toujours validé mon titre de transport 3 zones. Depuis 6 mois ... les choses changent. Je me suis aperçu que les contrôles des photos d'identité sur les cartes étaient plus stricts. Après avoir été avisé une première fois (une petite note à l'emplacement de la photo), avoir changé de carte (l'ancienne était vraiment trop pourrie), être avisé une seconde fois puis enfin verbalisé (25 euros ! Note : avec les agents de la RATP, il y a un policier en civil, ça ne sert à rien de faire demi-tour :p Note 2 : je n'ai pas fait demi-tour.) la semaine suivante, j'ai décidé de changer à nouveau de carte orange (juste la carte, pas le coupon), je suis à nouveau avec un carte vierge.

Lors de ma verbalisation, j'ai eu un début d'explication : - "Utilisez le pass Navigo !" (la carte avec abonnement)

et moi : "Oui mais le pass Navigo, j'aime pas. J'ai pas envie que l'on puisse me suivre à la trace."

et elle : "De toute façon, la carte orange vas disparaitre, vous serez obligé d'y passer" Bref, déjà que je sentais bien qu'ils (la RATP) nous (utilisateurs de carte orange) mettaient la pression en nous vendant un pass moins cher, qui ne passe pas dans tous les tourniquets (par exemple à la station Nanterre-ville, il n'y a plus que 3 passages pour la carte orange ... quant ils fonctionnent.) et impossible à remplacer (le pass navigo est remplaçable !) ... Une conduite du changement réussie (j'y reviendrai), j'ai presque envie d'en prendre un.

Changeons un peu de crémerie. A chacun de mes voyages avec la SNCF, je présente inlassablement mon titre de transport composté, suivi de ma carte de réduction (une carte 12-25 sans photo) et d'un pièce d'identité. Je veux bien être rebèle mais il faut avoir des limites, les contrôleurs, j'en suis conscient, doivent pouvoir valiser mon titre de transport, c'est pourquoi, je présente systématiquement ma carte d'identitée. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, dans mon trajet Paris-Rennes, le contrôleur me dit :

- "Monsieur, cela fera 135 euros d'amende et je dois vous retirer votre carte de réduction. La photo est obligatoire sur les cartes de réduction."

- "Ah ? (Je suis très surpris, en 2 ans d'utilisation des services de la SNCF, c'est la première fois q'un contrôleur me sort un truc pareil ! Et là, je tente la stratégie je suis un peu con) Et la carte d'identitée, ça suffit pas ? En guichet ils m'on dit que je pouvais présenter la carte d'identitée !"

et lui : "Non monsieur, la photo est obligatoire. L'amende est de 135 euros et je dois vous retirer votre titre de transport"

- "Ah oui, quand même, 135 euros, c'est pas rien."

- "Monsieur vous n'avez pas lu ce qui est écrit ici, au dos de la carte ?"

et moi : "Euh ... Pour être honête, non."

- "Voilà votre carte monsieur, vous avez 24H pour mettre une photo. Et il me rend la carte, accompagnée d'une petite gribouille : Avisé le 02/05/06"

- "Merci de m'avoir prévenu !" J'ai encore eu chaud.

Evidement, mon premier réflexe, ma première pensée fut de changer ma carte 12-25 pour une nouvelle, une sans l'avis (et sans photo biensûr !). Mais bon, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. Ensuite, j'ai regardé attentivement au dos de la carte. Il est mentionné qu'une pièce d'identité peut être demandée. On parle de photo obligatoire uniquement avec la mention "Photo obligatoire" à l'emplacement de la photo. C'est alors que je me dit : "Mouais, c'est nul leur truc, ils obligent une photo d'identité mais ... je ne vois pas ce qui m'empêche de la changer !". C'est à ce moment là que j'ai pu lire sur l'étuis de la carte 12-25, à l'intérieur : "Pour être valable, votre carte 12-25 doit comporter une photographie apposée grâce à l'adhésif transparent SNCF disponible aux guichets des gares, dans les boutiques SNCF et agences de voyages agréées."

Retour dans le Métro. Comme à chaque fois que je passe par la sation Auber, je m'attend à trouver les contrôleurs, ma carte sans photo (et sans avis !) fin prête à reçevoir un nouvel avis. Comme les contrôles sont plus fréquents (je me fais des idées hein ?), j'ai vite droit à la rangée de contrôleurs (ça date d'aujourd'hui, en plein dans ma rédaction de billet, marrant). Et là, j'ai un éclair de lucidité. Les contrôleurs sont les mêmes que ceux de la dernière fois, ceux avec qui j'ai discuté et échangé quelques mots, je reconnais même le policier en civil... Et merde, c'est bien ma veine, à tous les coups, ils vont me reconnaître. Dans la précipitation, je choisis un contrôleur isolé que je n'ai pas encore rencontré et je tâche, tant bien que mal de ne pas me faire remarquer par le reste des contrôleurs (de peur d'être reconnu et que ma technique de la nouvelle carte soit découverte !). Je tend ma carte.

- "Bonjour, vous êtes au courant ?"

- "Vous voulez dire, pour la photo sur la carte ? c'est à dire que, je viens de changer de carte et je n'ai pas encore mis de photo". (ok, ok je sais, pas terrible comme alibi)

- "Et vous trouvez ça suffisant comme explication ? La photo, ça passerait encore mais il manque le nom, l'adresse, la copie du numéro de la carte sur le coupon et la signature ! 25 euros plus 25 euros et encore 25 euros ..."

Moi innocent : - "c'est cumulable ?"

- "Non, c'est pas cumulable, je dis ça pour vous taquiner !" à ce moment là, le policier en civil s'approche et viens plaisanter avec le controleur, mon stratagème est menacé, je penche légérement la tête, style torticoli, histoire de ne pas le regarder en face. Il continue : "Inscrivez votre nom ici". J'inscrit mon nom sur ma carte. "''Vous avez une photocopieuse à votre travail ?'".

- "Oui, évidement on a une photocopieuse"

- "Dans ce cas, vous n'avez qu'a photocopier une photo que vous avez déjà, on ne vous demande pas une photo d'une qualité extraordinaire, juste qui vous ressemble un peu".

- "Ah super, je pensait qu'il fallait une photographie classique"

A ce moment là, il prend ma carte et inscrit le numéro de la carte sur le coupon. Je suis fait, jusqu'à la fin du mois, j'aurai un coupon avec une carte avisée. J'ai trouvé plus malin que moi ! A malin, malin et demi (non Maxime, pas la bière).

- "Aller, comme vous avez été hônnète, ça ira pour cette fois". C'est à ce moment là que le policier en civil reviens, regarde mon contrôleur de travers. Le contrôleur regarde le policier et fais mine de trembler en approchant mon billet mensuel de son emplacement dans la carte orange. Au bout de quelques secondes, le policier dit en rigolant : "J'ai rien vu !".

Le contrôleur me tend ma carte que je prend sans demander mon reste, lachant un simple petit merci.

Conclusion : je vais faire les fonds de tiroirs pour trouver quelques photos.

dimanche 30 avril 2006

1231 Kcal

1231 Kcal, c'est ce que j'ai dépensé pour la rando Roller du vendredi 28 avril. 3h02 de rando, 25 Km (on sent que l'été revient, les parcours sont plus courts). Je viens de trouver le profil de la rando :

(source)

Le trait jaune c'est la pause (à 15 km) et la montée, c'est Montmartre. Même si la première partie comportait une montée, j'ai trouvé la seconde partie plus difficile, composée essentiellement de ... pavés. Je me suis permis une petite chûte, à 2 mètres de la fin d'un long et éprouvant passage de pavés, je me suis relevé (non sans mal), titubant (oh je vais avoir un beau bleu sur la cuisse demain), mais finalement, les rollers, pas de mal ! ("ouf", c'est ce que j'ai dit au gars qui me regardait depuis le trottoir. Lui à lancé un "c'est bon il repart !" triomphant à ses amis alors que moi je cherchait péniblement (et dans la douleur) à finir, sans élan, les 2 mètres restants.).

Je cherche des copains pour la rando du vendredi, faites moi signe ...

mercredi 26 avril 2006

Pollen Avril 2006 Nanterre : Zoé est à vendre.

Comme ... d'habitude je dirais, je suis allé à l'émission Pollen de Jean-Louis FOULQUIER. J'avais aussi assisté à l'emission de novembre dernier. Dans cette nouvelle session, j'ai eu droit à :

Lundi 24 avril :

  • Art Mengo/Balbino Medellin
  • Les Wriggles/Zoé

Les Wriggles ont mit le feu, très drôle, pas déguisés mais toujours aussi marrants et poétiques ! A écouter absolument.

Et Zoé ... Ah cette Zoé, j'ai A-do-ré ! Bonne mise en scène, chansons drôles, sympathiques, plein de vécu. Un peu tout ce qu'il faut pour marcher en ce moment. D'ailleurs, elle a eu un franc succès auprès du public de Nanterre. J'ai particulièrement remarqué sa dernière interprétation (peut être de sa composition :)) ou elle explique que le 9 Octobre prochain sort son album (avec un DVD), donc elle est à vendre, surtout pas à copier ni à télécharger ! Au moins, son avis est clair (cf DADVSI et tout ça, décidément ça me poursuit), même si je ne suis pas encore certain que le téléchargement soit aussi négatif que cela pour la médiatisation des artistes. Pour lire les impressions de son concert à l'européen, aller voir l'article d'un vrai journaliste.

Mardi 25 avril :

  • Zita Swoon/Dominique A

Zita Swoon est pas mal, à écouter sur radio Néo en ce moment (le coup de "foutre" de Jean-Louis FOULQUIER) :p

  • Saian Supa Crew/Kwal

Saian Supa Crew ... Excellent en concert ! Autant je ne suis pas fan de musique rap mais là, j'ai vraiment passé un très bon moment ! Ils ont réussi à faire participer, activement, le public de Nanterre (qui est, il faut le dire, un bon publique !), Faites du bruit ! Un groupe bien sympathique qui s'exporte vers l'europe de l'est, où il y a un publique.

Bref, encore deux bonnes soirées, merci à la maison de la musique de Nanterre, merci Jean-Louis et merci France Inter.

mercredi 19 avril 2006

Affligeant, le Sénat menacent l'interopérabilité

EDIT : Puisque ça manque un peu de contexte, je l'ajoute (j'avais essayé de faire court mais c'est diffcile de comprendre sans le contexte).

l'interopérabilité, c'est la capacité à plusieurs systèmes différents de communiquer entre eux. Un bon exemple d'interopérabilité est le magnétoscope. Tout le monde peut utiliser un magnétoscope, quelque soit la marque de sa TV (mais ne vous inquiétez pas, les DRM arrivent avec la TV HD, bientôt il faudra choisir son modèle de magnétoscope en fonction de sa TV. Ces cons ont pas su se mettre d'accord sur une seule norme).

L'absence d'interopérabilité, ce sont CD Audio actuels. En effet, il n'est pas possible de lire les CD protégés sur tous les lecteurs de CD Audio.

Dans le contexte de DADVSI, l'interopérabilité dont je parle concerne les systèmes de protection. Chaque vendeur de musique en ligne a un peu son système de protection, incompatible avec le matériel des autres fabriquants (Voir Apple et Sony).

Voilà, le contexte devrait être un peu plus clair.

Dans un communiqué de l'ADULLACT, AFUL, CETRIL, et Mozilla Europe, on peut constater que le projet DADVSI ne s'améliore pas.

En supprimant "l'obligation" d'interopérabilité qui était introduite à l'article 7 du projet de loi et en reliant les logiciels de protection (MTP) aux droits des brevets (je me demande comment on a pu en arriver là, il me semble pourtant que les brevets sur les logiciels ça n'existe pas explicitement en Europe pour l'instant)(lire l'article complet pour plus d'informations).

Bref, c'est Apple qui va être content, le Sénat ne fait que suivre les besoins des grands groupes industriels, ça me fait penser au projet de loi sur le tabac qui vient de passer à l'eau (pour l'instant seulement j'espère). J'ai vraiment l'impression que l'on pourrait remplacer nos gouvernants par des industriels, on ne verrait pas la différence.

mercredi 5 avril 2006

Discussion de repas de famille, plus de chance de gagner au loto que ...

En repas de famille, un des invités lance :

"Tu sais, tu as plus de chance de trouver le bon destinataire en tapant un numéro au hasard que de gagner à euro-millions !"

En fait, ça n'est pas tout à fait exact. Comme le fait remarquer Wikipédia, il existe 1 chance sur 76 275 360 de gagner à euro million avec 1 grille. Pour le téléphone, en sachant que l'on a 10 chiffres possibles, on admet que le premier soit 0, et que le second soit compris entre 1 et 5. Cela nous laisse (Arrangements avec répétition) : 10^8*5 = 500 000 000 possibilités (la première affirmation est donc un peu éronnée).

Par contre, il y a environ 63 millions d'habitants en France, donc, même si tout le monde a le téléphone, on a plus de chance de tomber sur la bonne personne en prenant un numéro au pif dans les pages blanches (tous annuaires confondus) que de gagner à euro-millions.

Bref, pas grand chose d'intéressant à raconter ce soir. Et sinon, oui on a très bien mangé à ce repas de famille.

Ah si peut être, j'ai rencontré une personne qui m'a dit (sans que je lui force la main) qu'elle avait horreur des clignotants de la 206 (ils sont à l'intérieur des phares, côté gauche pour aller à droite et côté droit pour aller à gauche, complètement illogique). J'y reviendrai peut être un jour :p

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 >